Le 19 janvier 2004, Accident au Complexe de liquéfaction GNL de Skikda

Version Arabe

Le 19 janvier 2004 une très forte déflagration s'est produite à 18 h 40 au niveau du Complexe de liquéfaction GNL de Skikda suivie d'un incendie.

Trois unités de liquéfaction sur les six que comporte le Complexe GL1/K ont été fortement endommagées et soumises à un feu intense.

La Plan d’Assistance Mutuelle entre les Unités de la plate-forme Pétrochimique sous la direction de l'Entreprise de Gestion de la zone Industrielle (EGZIK) prévu à cet effet a été immédiatement mis en oeuvre pour confiner la sinistre au trois (03) unités touchées et éviter sa propagation aux autres installations du Complexe avec mobilisation de l'ensemble des moyens humains et matériels de la plate-forme.

Ce plan d'Assistance Mutuelle a été suivi aussitôt par le déclenchement du Plan ORSEC avec la présence sur les lieux des Autorités locales et du Ministre de l'Énergie et des Mines venu de Constantine.

Le Président Directeur Général de Sonatrach accompagné de son staff, du Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Travailleurs de la Pétrochimie et du Gaz et d'un membre du Secrétariat National de l'UGTA venus d'Alger se sont rendus la nuit même sur les lieux du sinistre.

L'organisation mise en place a permis de mener de pair la lutte contre l'incendie et l'évacuation des victimes.

Eu égard à l'ampleur du sinistre, chaque complexe de la plate-forme a pris les mesures conservatoires nécessaires consistant à la mise en sécurité de ses installations.

Il est à déplorer que cet incident a été la cause de 23 décès et 74 blessés évacués sur l'hôpital de Skikda dont 42 l'ont quitté après avoir reçu les sains nécessaires. 5 blessés ont été dirigés sur la CHU d'Annaba.

Le Ministre de l'Énergie et des Mines, la Sonatrach et la Fédération présentent leurs sincères condoléances pour les familles des victimes et leur fourniront tout l'appui nécessaire pendant cette période difficile.

Il y a lieu clé relever l'élan de solidarité de la population Skikdie qui s'est déplacée spontanément et en masse pour faire don de leur sang.

Malgré le niveau du sinistre, aucun effet notable sur les habitations de la ville de Skikda n'a été constaté du a leur éloignement du site du sinistre.

Une cellule d'assistance psychologique envers les victimes et leurs familles a été mise en place.

La Centrale Thermique de Sonelgaz, mitoyenne au Complexe de GNL, a déclenché sous l'effet de l'onde de choc de l'explosion.

Aucun dégât majeur n'étant à déplorer, sa remise en service nécessite certaines vérifications.

De même, la remise en service des installations du Complexe de GNL non touchées par l'incendie interviendra après inspection technique.

Les causes de l'incident seront déterminées après Investigation.

Sonatrach minimisera les impacts sur les enlèvements de GNL de ses acheteurs.

Il rie faut pas oublier que pour certains de ses clients, la Sonatrach a une flexibilité unique au monde qui lui permet de pouvoir utiliser ses capacités de pipe line à l'exportation.

 

SONATRACH